Sélectionner une page

Dans le contexte de crise que nous traversons, en quoi est-il utile de reprendre contact avec ses anciens collègues ou relations de travail ?

Reprendre contact avec ses anciens collègues ou anciennes relations de travail présente différents intérêts.

Tout d’abord, les anciens collègues sont à la fois des « informateurs » et aussi vos meilleurs ambassadeurs, puisqu’ils vous connaissent bien dans le cadre professionnel. Ils pourront vous tenir informé des opportunités à venir dans leur entreprise ou dans leur réseau et seront à même de parler positivement de vos compétences à de potentiels recruteurs.

La crise sanitaire chamboule le monde professionnel et fait évoluer ses pratiques à vitesse grand V. Échanger avec différents professionnels vous permet de sonder le marché et de prendre conscience des évolutions actuelles et à venir. Restez dans le coup et maintenez ainsi votre employabilité !

Au travers de vos échanges, vous serez à même de flairer les prochaines tendances, les compétences à développer et vous y préparer en suivant des MOOCs ou en vous inscrivant à des formations spécifiques par exemple.

Y a-t-il une démarche particulière à adopter ?

Cultiver l’esprit réseau, c’est donner pour recevoir et entretenir un état d’esprit positif.

Intéressez-vous sincèrement à l’autre, son vécu de la crise, l’impact qu’elle a sur sa vie professionnelle et personnelle. Vous vous demandez peut-être quelles questions pourriez-vous poser ?

En voici quelques exemples :
✏️ Comment l’entreprise et son secteur d’activité sont-ils impactés ?

✏️ Quels sont les besoins qui se sont fait ressentir lors de cette crise ?

✏️ Quelles en sont les conséquences, les enjeux à venir ?

✏️ Quelles solutions sont envisagées ?

✏️ Quel impact sur les métiers, les équipements ou les technologies employées ?

✏️ Quels ajustements seraient à faire selon votre interlocuteur ?

✏️ Quels sont ses conseils pour se démarquer dans ce contexte ?

✏️ Quelles sont les perspectives d’embauche selon lui ?

Autant de questions qui me semblent intéressantes à aborder – plus aisément à l’oral suivant l’étendue de votre curiosité. 😉 Votre interlocuteur se sentira valorisé par votre intérêt et généreux en partages.

Vous avez d’autres suggestions ? Top, partagez-nous vos idées en commentant cet article !

Comment conserver au maximum de « bons contacts » ?

Je vous recommande d’être actif sur Linkedin : c’est à mon sens la façon la plus simple et la plus efficace de suivre vos actualités respectives et de partager des informations utiles.

Soyez authentique et humble, sur la Toile comme « dans la vraie vie » : que ce soit à travers des messages privés ou des posts partagés sur votre fil d’actualité, vos contenus doivent refléter qui vous êtes (d’où l’importance de bien se connaître). La sincérité, le partage, l’écoute active et l’optimisme sont d’excellents atouts pour garder durablement le lien.

Définissez une véritable stratégie de communication (ou personal branding) autour de votre profil, votre marque personnelle : clarifiez votre objectif, votre cible, votre ligne éditoriale et votre plan d’actions… et tenez-vous-y avec régularité (c’est peut-être le plus difficile).

Hormis la question du déconfinement et de la relance économique, souhaiter un bon anniversaire, féliciter pour une promotion, …, sont autant de prétextes pour renouer des relations et donner des nouvelles.

Si votre situation évolue, faites-le savoir ! Et si on vous demande un coup de main à votre tour, faites-le ! Entretenir son réseau, c’est aussi jouer de la réciprocité.

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez mon interview dans le magazine Rebondir.