Sélectionner une page

A propos

Je suis Yolande, coach en évolution professionnelle, et je vous accompagne pour une vie professionnelle épanouissante.

A force de travailler « dans une boîte » ou de concentrer toute votre énergie sur l’entreprise que vous avez créée, vous avez le sentiment de vous perdre, d’oublier ce qui fait votre essence, de ne plus oser rêver. Se réinventer devient difficile. Un sentiment de solitude apparaît. Vers qui se tourner ?

Un jour, vous vous êtes intéressé.e au développement personnel : vous vous êtes à nouveau autorisé.e à vous reconnecter à vous-même.

 

Aujourd’hui vous êtes prêt.e à aller plus loin, à décupler votre potentiel d’envie et de vitalité, à donner du sens à votre action. Avec la complicité d’une personne non-influente à vos côtés, tout en légèreté.

Vous êtes au bon endroit ! Ici, faites germer vos idées, dans la joie, le jeu et la bonne humeur. 😊
Je suis là pour vous accompagner à définir un objectif professionnel et un plan d’actions qui vous motivent. Pour mieux vous (re)connaître et développer votre potentiel. Communiquer efficacement sur la merveilleuse personne que vous êtes. Gagner en confiance.

Comme le vôtre, mon parcours personnel et professionnel est nomade

Lycéenne, je n’ai aucune idée du métier que je veux exercer plus tard. Bonne élève mais sans plus, la compétition m’a toujours fait horreur et l’idée d’intégrer une classe préparatoire me noue l’estomac. Je rejoins donc les bancs de la fac de Strasbourg, en AES (comme Administration Economique et Sociale), sans trop savoir pour quoi (oui, oui, en deux mots, comme pour quoi faire ensuite, la question que je ne me suis pas posée alors). Enfin à 20 ans, eurêka ! Un professeur illumine mes mirettes : le marketing ! S’en suit un stage en agence de communication, puis un master à l’EM Strasbourg en marketing management, associé à une alternance d’un an au service des relations presse d’un groupe horloger.

Une fois le diplôme en poche, le tic tac continue à battre la mesure dans ma tête et je rejoins une Maison horlogère genevoise. Le CDD de 9 mois comme assistante de communication se transforme en proposition d’embauche comme chargée de communication print à la fin de la période d’essai. Puis 2009, la crise horlogère passe par là et la société est redimensionnée. Mon champ de compétences s’élargit et je réalise également de l’assistanat commercial pour les marchés asiatiques entre autres. En Suisse, j’apprends à voler de mes propres ailes, à me constituer un réseau, à vivre avec l’incertitude de ce que sera demain et la conviction que, quoi qu’il arrive, je saurai rebondir : exit la sécurité de l’emploi, les règles protectrices du salarié comme en France, bonjour l’agilité et la foi en demain.
Après un peu moins de 5 ans passés à Genève, mon expatriation loin de mon Alsace natale commence à me peser. Mon dilemme : poursuivre cette belle aventure professionnelle ou rentrer au pays ? La raison ou le cœur ?

J’opte pour le cœur, vous l’aurez senti. Et me revoilà dans mon petit coin de paradis, reliée à ma terre, tout en étant une citoyenne du monde, émerveillée et toujours irrésistiblement attirée par ce que je peux découvrir ailleurs. S’en suit une période de recherche d’emploi de 9 mois : comment convaincre les recruteurs que je suis motivée par une mission en communication dans l’industrie, moi femme, venant du secteur du luxe, avec un salaire français ? Une agence de communication me fait confiance. Je m’y familiarise avec un large panel de clientèle (industrielle, nous y voilà), les techniques de créativité, l’intelligence collective, la facilitation graphique… Je deviens aussi maman et ça chamboule tout : mon organisation, mes priorités, fait évoluer mes convictions, me fragilise autant que cela me construit…

J’intègre ensuite une école d’ingénieur en tant que responsable de la communication et du recrutement des étudiants. Et là, nouvelle étincelle : waouh ! Ces étudiants brillants, aux multiples talents, n’ont pas encore de projet professionnel bien défini et ne savent pas valoriser leurs compétences. Comme une évidence, j’ai envie de passer de la communication des entreprises au marketing de soi. Valoriser l’Humain, être dans le Vrai, le Beau.

Vous êtes toujours là ? 😉

Alors je lance dans l’entrepreneuriat et me forme pendant 15 mois au coaching au sein d’une école franco-québécoise. Je commence à accompagner des étudiants dans l’élaboration de leur projet professionnel, puis aussi des jeunes avec des pattes d’oie au coin des yeux et même des cheveux argentés. Je les accompagne individuellement, collectivement ou les deux. Des femmes, des hommes. Dans différents contextes : privé, scolaire, associatif, en entreprises… Toujours avec le même plaisir et le sentiment de vivre un voyage intérieur à travers leurs récits de vie et leurs éclats de rire (et parfois quelques larmes qui font un arc-en-ciel). Pour nous inspirer positivement, j’ai commencé à interviewer des gens dont j’admire et partage les valeurs.

Designer sa vie professionnelle, y mettre du sens et du plaisir, associer carrière et parentalité, restaurer l’estime de soi, améliorer sa communication, développer sa créativité, jouer de l’intelligence collective, s’expatrier et revenir autrement, se lancer dans l’entrepreneuriat… Je vous accompagne sur ces thématiques et d’autres encore, en résonance avec mon propre parcours de vie.

Je suis confiante sur le fait que, pas à pas, ensemble, en faisant évoluer le monde professionnel, nous permettons :

  • plus d’épanouissement dans nos vies, professionnelles et au-delà,
  • plus de sens,
  • plus de durabilité,
  • plus d’innovation,
  • plus de performance collective.

Le bonheur, c’est trouver un chemin qui donne confiance en soi, en l’autre et en l’avenir.

 

… Bon et puis sinon, quand je ne travaille pas, j’aime passer du temps avec ma p’tite famille, mes amis, déambuler dans la nature ou une ville nouvelle, pédaler à travers les rues de Strasbourg, faire mes courses au marché auprès des producteurs locaux bio ou raisonnés, papillonner entre mes différentes lectures du moment, écouter l’intégrale de Queen (Freddie Mercury est mon idole depuis mes 8 ans), manger du chocolat (noir) ou boire un Eiskaffee outre-Rhin. Epicurienne, vous dis-je ! 😉

Parmi les valeurs qui me tiennent particulièrement à cœur et leur implication dans les faits…

La créativité

  • Vous questionner et vous accompagner à déployer votre monde intérieur : être créatif, c’est déjà poser les bonnes questions pour solutionner votre problématique
  • Allier les outils du coaching et de la créativité (photolangage, écriture, dessin, peinture, collage, danse, jeux de rôles, mime, intelligence collective…) : vous permettre de dépasser le mental et avancer avec légèreté et optimisme
  • Expérimenter : oser, se tromper, apprendre de son erreur et recommencer autrement, développer notre persévérance et notre résilience

L’agilité

  • Pratiquer l’écoute active et l’empathie
  • Co-construire les séances, en adéquation avec votre besoin évolutif
  • Créer une énergie qui circule, une interaction constructive

La co-responsabilité

  • Cheminer vers l’atteinte de vos objectifs, en co-responsabilité
  • Viser votre autonomie, dans votre réflexion et votre mise en action
  • M’engager sur le plan sociétal, participer à l’économie sociale et solidaire et développer des projets coopératifs au sein de la SCOP Antigone dont je fais partie

 

 

Mon code de déontologie

 

J’applique de manière stricte et sans aucune exception le code de déontologie de mon école de formation, Coach Académie.

 

  1. Je m’engage à apporter un soutien inconditionnel à mon client, à l’aider à optimiser ses capacités et ses ressources, dans le respect de sa demande. Il l’aide à se fixer des objectifs motivants et à donner le meilleur de lui-même. Je l’accompagne dans la mise en oeuvre des moyens les plus efficaces pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

 

  1. Ma compétence professionnelle est assurée par ma formation dans le domaine du coaching. J’informe mes clients sur la nature de ma formation ainsi que sur la ou les qualifications que j’ai obtenu.

 

  1. J’ai moi-même été coachée et continue de faire appel aux services de confrères pour être supervisée dans sa pratique. Je suis engagée dans un cheminement continu d’évolution personnelle.

 

  1. Le coaching est une profession qui demande une réactualisation régulière des connaissances. Je me tiens au courant des développements de la discipline.

 

  1. Dès le début d’une relation de coaching, je conviens, par écrit, d’un contrat clair avec mon client. Les conditions de cet accord incluent la nature du service proposé, les limites et les responsabilités de chacun. Le contrat précise aussi la fréquence et la durée des entretiens, la façon dont ils se dérouleront (en vis-à-vis, par téléphone ou visio-conférence) ainsi que le montant des honoraires perçus pour ma mission. Je garantis le respect des engagements pris contractuellement et me tiens à la règle de confidentialité.

 

  1. Je m’assure que mon intervention sert l’intérêt de mon client et veille à agir avec un haut niveau d’intégrité pendant toute la durée de la relation de coaching. Si je ne possède pas la compétence pour intervenir dans le domaine pour lequel je suis le consultée, je vous réfère à une autre personne-ressource. En aucune circonstance, je ne mets à profit la situation de coaching pour en tirer des avantages non contractuels, que ceux-ci soient d’ordre financier, social ou sexuel.

 

  1. Si, au cours de la relation de coaching, je constate que d’importantes divergences ne me permettent plus de fonctionner selon les termes du contrat, je suis dans l’obligation éthique d’y mettre fin en expliquant clairement les raisons de ma décision. Dans la mesure du possible, je veillerai à proposer d’autres options à mon client.

 

  1. À l’égard de la profession, je me tiens à un devoir de réserve dans mes propos et dans mes actes. Je fais preuve de respect à l’égard de la diversité des courants existant dans le domaine du coaching mais refuse qu’une personne ou un groupe puisse se prévaloir de détenir la vérité en la matière. Je contribue à l’image positive de la profession par mon comportement, ma compétence et la vision du monde positive dont je suis porteuse.

 

  1. Le coaching est un processus d’accompagnement professionnel et laïque, libre de tout dogme. J’exclus toute intervention mobilisant mes propres croyances religieuses ainsi que celles de mon client.

Retrouvez-moi aussi sur les réseaux sociaux